NEWS/Nouvelles

Submissions / Appel à candidatures

We are currently accepting both papers and films for our 2017 conference and festival / Nous acceptons actuellement les communications et les candidatures pour notre prochain colloque et festival en 2017.

Screendance submissions / Appel à candidatures en vidéo-danse : https://videodansebourgogne.com/appel-a-candidatures/

Call for papers / Appel à communications : https://videodansebourgogne.com/2013-screendance-conferencecolloque-cine-danse-2013/

Journée d’étude consacrée à Gene Kelly

Appel à contributions pour la journée d’étude consacrée à Gene Kelly que nous organisons au sein de l’Université de Bourgogne au Creusot en novembre 2016. Seules les contributions en français seront acceptées pour cet événement. Merci de noter qu’il ne s’agit pas de notre appel pour le prochain colloque du Festival International de Vidéo Danse de Bourgogne, mais d’un événement distinct. // [ENGLISH] Call for papers for a mini conference on Gene Kelly that we are organizing at the University of Burgundy in November 2016. Only French-language contributions are accepted for this event. Please note: this is not the call for our annual International Screendance Conference, but an additional event.

Avec Fred Astaire, Gene Kelly est indéniablement la personne qui a le plus marqué de son empreinte la comédie musicale du vingtième siècle.

Fred Astaire insistait beaucoup sur la représentation photographique du corps dansant dans son intégralité, sans permettre beaucoup de mouvements à la caméra, et s’il dominait l’élaboration et la mise en scène des passages musicaux où il intervenait, c’était surtout pour mettre le film au service de la danse.

Gene Kelly, à l’inverse, a mieux su appréhender la spécificité de l’interaction créative entre la danse et la caméra. Il a proposé des innovations qui ont intégré la chorégraphie et l’image, tel l’usage de tournages en extérieur, l’animation, le « split screen », les effets spéciaux et diverses techniques de tournage. Il a co-réalisé plusieurs films – Un jour à New York (On the Town, 1949)notamment, qui a joué un rôle important dans la relation entre la caméra et la chorégraphie avant Chantons sous la pluie (Singin’ in the Rain, 1952). Bien que rarement crédité, il a toujours chorégraphié ses propres danses de même que celles de nombreux autres interprètes, et ce même pour les films qu’il n’a pas mis en scène. Il a aussi réalisé lui-même un long-métrage novateur en 1957, Invitation à la danse (Invitation to dance), qui se rapproche davantage d’une œuvre de Michael Powell – type Les Contes d’Hoffmann (The Tales of Hoffmann, 1951) ou Les Chaussons Rouges (The Red Shoes, 1948) – que d’une comédie musicale traditionnelle.

Cette capacité à ne pas seulement penser la danse dans l’image mais également celle de l’image est peut-être ce qui rapproche le plus son travail de l’univers de la vidéo-danse. Il convient bien entendu de ne pas confondre comédie musicale et vidéo-danse, deux genres cinématographiques bien distincts – le premier enrobant ses moments musicaux de longs développements narratifs qui ne doivent pas grand chose aux arts du mouvement, le second plaçant le mouvement au cœur même de son propos dans un échange permanent entre danse et image. Il ne fait cependant pas sens d’ignorer ce qui les relie, notamment au travers du travail d’artistes tels que Gene Kelly.

L’objectif de cette journée d’étude qui lui est consacrée consiste notamment à analyser dans quelle mesure son travail, tant chorégraphique que cinématographique, peut être abordé sous l’angle de la ciné-danse (c’est-à-dire l’interaction créative de la chorégraphie et de la cinématographie en vue de réaliser des œuvres dont la seule raison d’être consiste à être projetées sur un écran). Une relecture de ses créations à travers ce prisme est-elle pertinente ? Qu’est-ce qui relie et qu’est-ce qui distingue son approche de celle ayant cours aujourd’hui au sein du microcosme de la ciné-danse ? Quelle est son influence éventuelle sur notre discipline artistique et que peut-elle nous apporter dans la conception d’œuvres futures ? Est-il possible d’établir un rapport à la comédie musicale qui distingue clairement ce genre cinématographique de la ciné-danse tout en en reconnaissant l’influence ponctuelle, un lien généalogique qui ne serait pas de l’ordre de la filiation / sujétion ?

Telles sont parmi d’autres les questions que nous souhaiterions aborder, sans pour autant fermer la porte à d’autres approches, à d’autres angles d’analyses de l’œuvre du chorégraphe/danseur/cinéaste américain.

La journée d’étude se déroulera le vendredi 18 novembre prochain au sein des locaux du Centre de Vidéo Danse de Bourgogne à l’Université du Creusot.

Les propositions de conférence devront nous parvenir avant le 15 septembre 2016, à info@videodansebourgogne.com(maximum 500 mots), accompagnées d’un CV ou d’une brève biographie. Les interventions (en français) ne devront pas excéder vingt minutes, suivies du temps nécessaire pour échanger avec le public.


Le jeudi soir à proximité du lieu où se dérouleront les interventions :

  • Alain Masson, membre du comité de rédaction de la revue de cinéma POSITIF, donnera une conférence relative à son ouvrage consacré à Gene Kelly (Folio, 2012).

  • La conférence sera suivie de la diffusion du film « Chantons sous la Pluie »

  • Entre ces deux événements, les lauréats du concours « Chantons sous la Pluie » co-organisé par le Centre de Vidéo Danse de Bourgogne et Numéridanse.tv seront désignés et leurs films projetés en avant-programme.

Festival 2016

This week the 8th season of the festival open with a screendance workshop on Monday, followed by our conference and screenings on Thursday, Friday and Saturday! 

This year’s festival features films by: Tami Ravid & Feri de Geus, Shahar Tuchner, Natalia Barua & Owa Barua, Marie Paccou, Andrew Thomas Thrash, Jennifer Keller, : Réka Szabó, Becky Edmunds, Mark Freeman & Rianto, Jérôme Classe & Emilie Dhumerelle/Virginie Auray, Charlotte Rousseau, Jennyfer Caro & Raúl Vidales, Priscilla Guy & Catherine Lavoie-Marcus, Ariadni Mikou, Adrienne Brown & Eoghan O’Reilly, Blas Payri, Emilie Morin, and Clotilde Amprimoz.

AND the premiere of our new collective film Les Danses Macabres! Featuring contributions by:

Angharad Ruth Harrop (UK) / Yotam Calo’ Livne (Israel/Italy) / Adianna Apodaca (UK / USA) / Toyo Matsubara (Japan) / Umut Vedat (Turkey) / Stéphanie Herfeld (France) / Maurice Lai (HK/China) / Gustavo Crivilone (Argentina) / Katxere Medina (Brazil) / Freya Björg Olafson (Canada) / Franck Boulègue (France) / Jessica Cavender (USA) / Nina Kay (Denmark) / Aliki Chiotaki & Virginia Alizioti (Greece) / Jana Georges Younes (Lebanon) / Bernard Tran & Agnès Butet (France) / Marisa C. Hayes (USA/France) / Gaston Igounet (Argentina) / Alessandro Amaducci (Italy) / Richard James Allen & Karen Pearlman (Australia)

12631281_10154055023014532_8547002764631652862_n-1

GIFs & Screendance

Dear all / Cher tous,

Our Screendance Studies blog is back with an article on GIFs and screendance! More publications in English and French to follow soon! Read the blog HERE!

Notre blog « Screendance Studies » est de retour avec un texte sur les GIFs et la vidéo-danse. D’autre publications en anglais et en français sont à venir ! Lisez le blog ICI!

Fluid_Berkeleyhands

Screendance Conference Program 2016

12631281_10154055023014532_8547002764631652862_n-1

 

PRESENTATIONS

(Thurdsay April 28th & Friday April 29th)

Priscilla Guy & Catherine Lavoie-Marcus (Canada) Feminist Perspectives on Choreogaphic Editing as a Means to Reveal Absences/ Presences – Creative Research Around “Singeries”film screening Singeries + conference presentation. Singeries refers to both the idea of aping each other (se singer, in French) and clowning. From feminist perspectives (Laura Mulvey, Donna Haraway), we have tried to explore the limits of “appropriate” behaviours for women and to ape some key women artists that inspire us (Chantal Akerman, Marguerite Duras, Martha Rosler, Maya Deren). They are ghosts that move across our creative process and leave a subtle trace in our choreographic work. Choreographic editing, envisioned from a feminist perspective, has allowed us to (re)construct presences that are constantly fading out, and absences that reinforce the memory of bodies or identities.

Ariadne Mikou (United Kingdom/Greece) Architecture in Disappearance, film screening of Contemporary Ruins & conference presentation. Focusing on failure and modern ruins, this research approaches demolition as the moment that the architectural mistake is being corrected or erased. Engaging video and filmic practices, the ultimate aim is to explore the potential role of film and choreography of moving image to reimagine the architecture of failure, to help diverge from its habitual use and perception, and – if it is not too ambitious – to even save it from demolition.

Alain Masson (editorial board Positif / Honorary President of the Centre de Vidéo Danse de Bourgogne): KEY NOTE ADDRESS on Death, Dance and the Moving Image

Anna Mcdonald (United-Kingdom): Not Going Anywhere: Screendance and the Act of Dying. This paper considers the way that the oscillation between movement and stillness within screendance resonates with the time when we hover between life and death, the temporality of dying. It explores the way diverse works including Singing in the Rain (Donen & Kelly,1952) and the author’s own Walk  (2016, https://vimeo.com/155039926) work to evoke philosopher Alphonso Lingis’ description of the time of dying as, “the time that goes nowhere”.

Blas Payri (Spain), The Parting of Body and Soul – Use of Layer Superposition and Motion Effects to Represent Death in -Screendance Post-production, film screening of Tres visiones de Santa Teresa de Avila & conference presentation. In this study, I will focus on screendance postproduction by analysing several screendance titles created by the author in order to express the parting of the soul and other events surrounding death. These pieces have been filmed with the knowledge that the screendance would be based on the superposition of layers as an intrinsic part of the resulting choreography.

Franck Boulègue (festival co-director): Presentation of the Danses Macabres collective screendance project.

Emilie Morin (Canada) : Trou (les beaux jours)[Hole (Beautiful Days)], live distance screening & discussion. This work, created for Emilie Morin by choreographer Manuel Roque, questions the singularity of being, expressive virtuosity, and the delicate complexities of existence. It underlines a minimalism free from social conventions in an ode to difference and the infinite variety of life’s possibilities.

Artist Round Table moderated by Arabella Stanger (Roehampton University, United Kingdom), discussion with festival artists from the previous evening’s screening.

Dr. Adrienne Brown (Ireland): film screening of I See His Blood & conference presentation The Seal of Life and Death. 2016 is a year of commemoration for Ireland, as the centenary of what is popularly known as the “1916 Rising”, or more correctly, the Irish Nationalist Rebellion. The Seal of Love and Death is a companion paper to the 15 minute dance film I See His Blood, choreographed by Adrienne Brown and directed by Eoghan O’Reilly. This paper explores ideas surrounding the implacability and drama of death; also exhibited in medieval danses macabres, which bring focus to unseen forces and man’s need to make sense of death in life.

Clotilde Amprimoz (France), film screening of Les traces qui disent qu’un jour ils ont été là [The Traces That Say One Day They Were Here]) & conference presentation Our Ghosts and Us.

Presentation of Danses Macabres GIFs by Marisa C. Hayes (festival co-director).

Visit and presentation of installed screendance works at the Médiathèque.

————————————————————————-

SCREENINGS AND ACTIVITIES

Thursday 28 April: 7:00-10:00: Screening & Reception at le Petit Théâtre du Château de la Verrerie

Friday 29 April: 7:00: Screendance Quiz & Dinner Celebration at Chez Shao (20 euros for dinner buffet, private room reserved by festival).

Saturday 30 April: 10:30: “Made in Le Creusot” Screening

News/Nouvelles

Dear all/Cher tous,

[ENGLISH] We are pleased to announce that we are currently accepting applications for our April screendance workshop MORE INFO HERE and that our screendance channel on Numéridanse.TV is now live HERE. We hope you enjoy this new resource and please feel free to share the news about our workshop and channel.

[FRANCAIS] Nous avons le plaisir d’annoncer que notre stage de création en vidéo danse (avril 2016) est maintenant ouvert aux inscriptions ICI et que notre nouvelle chaîne de vidéo danse est disponible sur Numéridanse.TV ICI. Nous espérons que cette nouvelle ressource vous plaîra. N’hésitez pas à partager ces informations sur notre stage ainsi que sur notre chaîne de vidéo danse auprès de votre réseau !